Archives par étiquette : leadership

J’ai été managé par un Robot Manager…

Dilbert en tous cas l’a été et apparemment, ça a plutôt bien fonctionné selon Scott Adams.

ava500Callout

Le robot Manager est là…

La société iRobot rend la chose possible. Dans cette video promotionnelle, vous apprendrez comment programmer votre robot manager pour aller à la rencontre de vos collaborateurs.

Est-ce un rêve ou un cauchemar ?

Peut-être ni l’un ni l’autre. Isaac Getz dans son ouvrage « Liberté & Cie » annonce la fin des Liberté & CieManagers. Ils représentent l’ultime survivance du XXe siècle et de Taylor. Déjà chez Probionov (12 millions €, 85 personnes), plus de comité de direction, plus de manager, plus de contrôle ni de service contrôle, mais des maïeuticiens appelés des accoucheurs.

De petites équipes autonomes – 15 personnes chez Groupe Hervé (2850 personnes, 475 Millions €) ou 150 personnes maximum par unité chez Gore (W.L. Gore Associates 3 Milliards $). Plus de direction financière, plus de direction juridique, plus d’organigramme, plus de collaborateurs mais des associés ou des intrapreneurs, plus de boss mais des sponsors, voilà de quoi étonner et détonner. Surtout avec des résultats exceptionnels à la clé.

Toute l’organisation est tournée vers le client et vers ceux qui produisent le service ou le produit. Déjà Jan Carlzon (Renversons la pyramide) le disait au siècle dernier : « Si vous n’êtes pas directement au service des clients, vous avez intérêt à être au service de quelqu’un qui y est ».

Nobody seems to care…

Nobody seems to care…

Alors le Robot Manager, déjà obsolète avant d’être au point ?

 

Robot manager

Faut-il motiver ou inspirer ?

Selon des enquêtes répétées à l’envi, de 60 à 70 % des collaborateurs du secteur privé seraient justement privés de motivation. Dans le secteur public, on ne sait pas. Mais qu’est-ce au juste que la motivation ?
Maslow et Herzberg en leur temps, ont Chaplin in les temps modernesapproché le sujet et introduit les notions d’extrinsèque et d’intrinsèque, que certains bien inspirés renomment l’inspiration.

La motivation extrinsèque c’est celle suscitée par l’environnement, le patron, le salaire, les conditions de travail etc. Des études montrent que la motivation par l’argent serait pertinente pour l’ouvrier Charlie Chaplin serrant ses boulons dans « Les temps modernes » encore qu’il devienne rapidement fou. Ces mêmes études démontrent en revanche, que la carotte financière s’avère catastrophique et contre-productive dans des activités requérant un minimum de compétences cognitives (Faits et foutaises du management).

Disengaged

STATE OF THE AMERICAN WORKPLACE
EMPLOYEE ENGAGEMENT INSIGHTS FOR U.S. BUSINESS LEADERS
Gallup 2013

On va se mettre d’accord sur le fait que le sentiment d’être exploité et sous-payé est un frein à la performance. A contrario, la prime au résultat est totalement inefficace dans la quasi-totalité des métiers d’aujourd’hui, dès lors que ces métiers requièrent un peu plus que de serrer des boulons à la chaîne. Et cela inclut les métiers commerciaux. Si vous êtes directeur commercial, vos meilleurs commerciaux vous remercient. Leur performance n’est pas liée au montant de leur rémunération variable, mais ils vous remercient quand même.

Alors l’inspiration ? Qu’est-ce qui fait qu’on a envie de suivre quelqu’un(e) et de donner son meilleur ? Chaque dirigeant « leader » a sa réponse. Y aurait-il une réponse générique ? Ce serait la réponse à la question : Qui suis-je, où vais-je et dans quel état j’erre. Autrement dit, faire sens de sa vie, comprendre et apprécier la contribution que chacun apporte, voilà des pistes. Mais j’ai une mauvaise nouvelle pour vous : ce qui vous inspire vous, n’est probablement pas ce qui va inspirer les personnes autour de vous.

Alors comment faire ? Deux solutions. Soit vous vous entourez exclusivement de personnes ayant les mêmes sources d’inspiration que vous, soit vous cherchez à comprendre ce qui peut inspirer les personnes qui sont avec vous, dans votre entreprise et vous leur apportez ces éléments spécifiques à chacun.

Trop difficile ? Alors ne changez rien, et aussi, ne vous étonnez plus de rien.