Gagnez votre entretien de recrutement, conseil aux jeunes diplômés…et aux autres.

En plus des excellents conseils déjà exprimés, par exemple dans ce billet linkedIn j’en ajoute un et un seul : votre objectif (contre intuitif) est de faire parler la personne qui vous reçoit et vous questionne. Comment faire ? En formulant des réponses courtes et en relançant par une question.

Exemple : « quelles sont vos qualités ?» question bateau s’il en est mais qui a toujours cours. Réponse courte « on me dit X et Y, et vous, quelles qualités vous semblent indispensables pour ce poste ? ». Idem avec vos « défauts ».

Autre exemple : « Que connaissez-vous de notre métier ? ». Réponse ultra courte « je comprends qu’il s’agit de…, et vous comment décrivez-vous votre métier ? ».

Enfin, dernier exemple, le bouquet final « Quelle rémunération souhaitez-vous ? » . Réponse courte « Je répondrai à votre question mais auparavant, au delà du salaire, parlez moi des composantes monétaires, intéressement, participation et non monétaires, avantages sociaux éventuels… ». Après la réponse de votre interlocuteur, vous aurez même le luxe de porter l’estocade finale en relançant par une ultime question « Compte tenu de ce que vous me dites, quelle rémunération avez-vous prévu pour ce poste ? ».

Vous pourriez avoir une réponse supérieure à vos ambitions !

Rassurez-vous, 93,6% des gens adorent parler d’eux-mêmes. Si vous faites parler votre interlocuteur, vous le mettrez dans un état émotionnel positif fort. À la fin de l’entretien il / elle se dira : « très intéressant ce / cette jeune ! ». 😉 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.