Ce qu’on ne vous a pas encore dit sur 2015

Francois premierComme vous l’ignorez peut-être, nous allons fêter cette année le cinq centième anniversaire de la bataille de Marignan. Quinze cent quinze, ça vous dit bien quelque chose ?

Mais que savez-vous des enjeux de cette fameuse bataille qui fit tout de même, environ 15.000 morts ?

Pour faire vite, au XVe siècle et début du XVIe siècle, les monarques français mènent une série de guerres en Italie pour conquérir le royaume de Naples et le duché de Milan dont ils s’estiment les légitimes héritiers. Ils vont s’allier successivement avec le Pape, les Suisses et les Florentins, eux-mêmes en lutte avec les Vénitiens.

Quand arrivent les Suisses avec leurs mercenaires. Suite à des soldes impayées par les Français, voilà t-y pas que les mercenaires suisses alliés à l’empire autrichien font le siège de la bonne ville de Dijon en 1513. Louis de la Trémoille, alors gouverneur de la ville négocie avec les mercenaires suisses et leur promet une forte rançon dont il paie un premier acompte sur le champ. Suisses, Allemands et Autrichiens lèvent alors le siège.

Las, le roi de France désavoue ce traité et le reste de la rançon ne sera jamais payé. Les Suisses se vengent et aident le Pape à chasser les Français d’Italie. Le roi Louis XII poursuit une série d’actions diplomatiques et militaires pour reconquérir l’Italie mais il meurt avant d’avoir réussi.

« Map of Italy (1494)-fr » par Map_of_Italy_(1494)-it.svg: F l a n k e rderivative work: Fab5669 (talk) — Map_of_Italy_(1494)-it.svg. Sous licence GFDL via Wikimedia Commons - http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Map_of_Italy_(1494)-fr.svg#mediaviewer/File:Map_of_Italy_(1494)-fr.svg

L’Italie en 1494

Le nouveau roi s’appelle François Premier et en 1514, il franchit les Alpes par un col mal surveillé, le col de l’Arche, avec quelques 30.000 hommes. La bataille s’engage finalement à Melegnano, bourgade proche de Milan, le 13 septembre avec 60.000 hommes sur le terrain. Le matin du 2e jour, les Français sont quasi défaits quand soudain, un Vénitien fort de 3.000 cavaliers et fantassins Grecs, Croates, Albanais et Bosniaques apporte la victoire aux Français.

Une paix perpétuelle est signée avec les Suisses mais les guerres d’Italie se poursuivront pendant encore plusieurs décennies.

Quelle est la morale ce cette histoire ?

  1. Il vaut mieux tenir ses engagements, surtout avec des gens qui n’ont pas le sens de l’humour,
  2. c’est donc bien vrai et historique, depuis toujours, la France ne paie jamais de rançon,
  3. pour garantir un effet de surprise, il vaut mieux surgir là où personne ne vous attend,
  4. pour gagner une bataille, il faut aussi de la chance et parfois même, l’appui de gens qu’on ne connaît pas et qui viennent de pays lointains avec des langues bizarres,
  5. l’histoire – et le futur – de l’humanité peuvent se résumer à une lutte sans fin pour le pouvoir,
  6. le story telling consiste à transformer un quasi désastre en réussite flamboyante, en français, on appelle ça l’Histoire de France,
  7. le prénom François n’est pas forcément synonyme d’échec, surtout avec un bon story telling.

restez zenDonc avec tout ça, vous êtes maintenant équipés pour commémorer avec brio le cinq centième anniversaire de la bataille de Marignan et vous allez pouvoir épater vos amis dans vos dîners en ville.

Et en 2015, restez zen…

Si vous soulez savoir pourquoi je ne vous envoie plus de vœux comme le veut la tradition chaque début d’année, voyez ici.

2 réflexions au sujet de « Ce qu’on ne vous a pas encore dit sur 2015 »

  1. Lavoisier Françoise

    Bonjour et (ne vous en déplaise) Bonne Année.
    Je m’appelle Françoise, oui, et je crois n’avoir jamais été synonyme d’échec non plus.
    Merci Alain pour cette leçon d’histoire, avec ce fond de vérité, pur moment de bonheur, dont vous savez vous faire le narrateur.
    Au plaisir, cher ami

    Répondre
  2. Pradines

    Bonjour Alain,
    Je pensais récemment à toi en regardant une photo intitulée chez_hector trouvée dans la dropbox de Jacques.
    J’ai vu 1515 sur ton blog, en un instant , ça m’a fait un flash.
    Je m’explique plus longuement:
    Cinq centième anniversaire! C’est un cycle qui recommence.
    Je ne veux pas regarder le temps qui s’écoule comme la variable continue ‘ t ‘ des référentiels galiléens.
    Translation quelconque du référentiel et tout est reproductible. (on réécrit la physique à l’identique dans chaque référentiel… ETC…)
    Non c’est faux et tout le monde le sait.
    Dans la vraie vie il y a toujours des cycles. La fameuse reproductibilité des expériences scientifiques ne marche que si on se débrouille pour expulser du labo la conscience. (le facteur humain)
    Les gens aiment bien organiser l’histoire par siècles et on fabrique donc collectivement des siècles .
    Remarque, quand tu relis l’histoire, les siècles ne commencent pas l’année 0 mais plutôt vers l’année 14 ou 15
    C’est comme le vrai hiver ou le vrai été qui démarre en retard par rapport au solstice.
    Il y a comme une inertie dans ces systèmes.
    Donc:
    – 1515 les gens s’accordent pour dire que la terre est ronde et il en découle ce que l’on sait.
    – 2015 je n’arrête pas de voir sur l’internet des gens qui disent que notre monde est circulaire.
    Circulaire de quelle façon?
    A la façon d’une boucle d’asservissement.
    Ce que l’on appelle la réalité (matérielle) est fabriquée par la fonction de transfert aller.
    (la causalité scientifique qui décrit une chaîne cause conséquence)
    Le retour c’est chacun de nous qui avec sa propre conscience referme la boucle de son monde. On partage tous la même réalité matérielle et il y a un grand nombre de consciences invisibles mais présentes qui agissent dans la boucle de retour. La description scientifique classique ne considère que la partie aller et renie la conscience car personne ne sais la mesurer. On ne la voit pas! C’est pas pratique. Je ne vois pas non plus ce qui alimente mon téléphone portable mais je me doute bien qu’il y a quelque chose malgré le fait que je ne vois pas les ondes (je ne suis pas électrosensible comme on commence à dire).
    Chacun fait de façon intime l’expérience de la réalité de sa conscience mais la démarche scientifique classique nous encourage à taire cet aspect.

    1515 me fait ressentir 2015 comme le début d’une re-renaissance nourrie par l’acceptation (?) de la réalité de la conscience.

    Voila. désolé le flash était instantané mais c’est long à dire.
    Autrement bravo pour ton blog et tes activités.
    Moi c’est plutôt les petits enfants et le jardin.
    Marcel Pradines

    PS. On faisait le tableau auto effaceur avec HP et tu connaissais bien l’ode à HP.
    ‘ là où la contrainte est nulle, enlevons la matière …’
    Tu étais venu de Chancelade à Brossac avec eustache en simca 1000.
    D’ailleurs, ma mère est à Brossac et elle fête aujourd’hui ses 95 ans.
    Autant le dire puisque je parle du temps qui passe.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.